2016


Titre de l’oeuvre : UP THERE
Date : 2016
Installation, projection + son
Image projetée sans interruption dans un espace noir, format AVI
Matériels : Lecteur DVD + vidéoprojecteur + écran + enceintes
Sources : ISS LIVE nasa.org
L’imagerie spatiale est accessible sur le site nasa.gov, sur lequel nous pouvons admirer en direct la Station Spatiale Internationale, occupée de façon permanente par un équipage et consacrée à la recherche scientifique. Moi, visiteuse lambda, je regarde ce qu’il se passe là-haut et j’écoute les conversations émises entre les différentes nations. J’ai demandé l’autorisation auprès de l’ISS (destination orbite) afin de récupérer des images pour ensuite les transformer. Cette vidéo diffuse dans un premier temps des bribes de figuration et une sonorité presque aliénante issue des communications enregistrées et modifiées. Puis vient le moment où l’on discerne des ombres et lumières, un satellite et même la terre. Le spectateur est plongé dans un espace noir et il est confronté à cette projection. les vibrations sonores et le flux des images amènent une certaine gêne, accentuée par la vidéo diffusée sans interruption. 
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

2015



Titre de l’oeuvre : NEAR EROS
Date : 2015
Installation, projection + son
Image projetée sans interruption dans un espace noir, format AVI
Matériels : Lecteur DVD + vidéoprojecteur + écran + enceintes
Sources : Images internet de l’Astéroïde Eros photographié par la sonde NEAR Shoemaker + bible sonore « La Genèse », Chap I de l’Ancien Testament sur www.enseigne.com
Je confronte les captures de la sonde NEAR Shoemaker ayant visité l’astéroïde Eros en 2000 au chapitre premier de la Bible : la Genèse (Ancien Testament).  « [Il serait un des témoins de la formation du Système solaire. Les astéroïdes proches de la Terre, contiennent donc les clés de la nature des planètes du système interne dont fait parti la Terre.] (http://www.futura-sciences.com) ».




____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

2014



Titre de l’oeuvre : ERIKA
Date : 2014
Installation, projection + son
Image projetée sans interruption dans un espace noir, format AVI
Dimension initiale de l’image TIFF est de 29,7x42 cm.
Matériels : Lecteur DVD + vidéoprojecteur + écran + enceintes
Sources : Photographie anonyme + article issu du périodique DETECTIVE n°296, 3 mars 1952.
Erika est une fillette qui cherche à s’extirper de l’emprise d’une eau glacée. Je confronte l’extrait d’un article issu du périodique nommé Détective à une vieille photographie anonyme. Une voix, un chuchotement récite ce passage décrivant l’épreuve physique de la fillette. L’image fixe et le son, permettent de contenir cet instant, renforcé par la répétition de la projection. Il n’y a pas de chronologie tout simplement par ce qu’il n’y a
pas de dénouement. L’histoire que l’on se raconte est propre à chacun. Associer ces motsà une photographie ordinaire, invite le regardeur à s’approprier voire à personnifier ce fait divers.

Top